Le Brexit approche ! Êtes-vous prêts et vos palettes le sont-elles ?
Actualités - 20 novembre 2020

Les cloches de Big Ben vont bientôt sonner l’arrivée du D-Day… En effet, la fameuse date tant redoutée de mise en œuvre du Brexit est fixée le 1er janvier 2021, date à laquelle le Royaume-Uni va concrétiser sa sortie de l’Union Européenne. De nombreux changements entreront en vigueur, sur de multiples points : politique, économique, logistique, commercial… et sur le plan de vos emballages !

Vous réalisez des échanges de marchandises avec le Royaume-Uni ? Vous êtes donc concernés et nos chères palettes n’échapperont pas à la règle. Elles commencent à faire parler d’elles et elles affolent leurs utilisateurs.

Pas d’inquiétude, nous vous expliquons tout !

La norme NIMP 15 signifie Normes Internationales pour les Mesures Phytosanitaire (ISPM en anglais). Elle a pour objectif d’éviter la dissémination d’organismes nuisibles aux végétaux. Cette norme révisée en 2009, règlemente donc l’usage des matériaux d’emballages à base de bois et elle confère l’autorisation aux entreprises de continuer à expédier leurs marchandises vers les destinations règlementées. Elle s’applique donc à l’ensemble des palettes et autres emballages en bois utilisés pour le transport ou le stockage de vos marchandises.

Ainsi, toute palette bois qui entre ou qui sort de l’Union Européenne doit être en conformité avec ladite norme. Les pays membres de l’Union Européenne ne s’appliquant pas cette norme entre eux, ils n’ont donc pas à s’y soumettre. Cela était vrai jusqu’à la décision du Royaume-Uni de se retirer de l’Union Européenne et de devenir donc un pays tiers pour lequel la norme internationale NIMP 15 va s’appliquer faute d’accord.

Compte-tenu de cette absence d’accord, tous les échanges de marchandises entre les pays de l’Union Européenne et le Royaume-Uni seront donc soumis à l’application du traitement phytosanitaire.

En quoi consiste ce traitement ?

Chaque emballage bois (palette, caisse, bois de calage supérieur à 6 mm d’épaisseur) devra subir un traitement phytosanitaire afin d’être mise en conformité pour l’export ou l’import. Cela signifie un traitement à la chaleur de 56°C en son coeur afin de détruire la présence des nuisibles présents dans le bois.

Chaque produit doit par ailleurs être marqué et identifié visiblement sur chaque face avec le code requis par cette norme (Logo IPPC, Code pays et code du fabricant).

En cas de non-respect ou non justification du traitement adéquat, dans les règles de l’art, votre marchandises est susceptible d’être purement et simplement bloquée à l’entrée ou à la sortie du territoire concerné.

Il convient donc d’anticiper ceci et de réaliser vos traitements NIMP 15 en fournissant le certificat de traitement conforme mais aussi les marquages visibles et réglementaires sur chaque produit d’emballage.

Quelles sont les solutions possibles ?

Depuis quelques années, HDF Emballages s’est équipé afin d’apporter à sa clientèle la solution permettant d’assurer le traitement requis.

En effet, nous sommes équipés d’une cabine de traitement phytosanitaire (four géant) permettant de recevoir les palettes en quantité suffisante pour le traitement à la chaleur.

Four géant pour le traitement phytosanitaire

Un tel traitement dure plusieurs heures car la montée et la descente en température se fait de manière progressive avec un cycle de séchage lent, visant à ne pas abîmer le bois.

Des sondes installées en périphérie de notre four et également dans le bois permettent de relever la température et d’assurer le respect des 56°C au cœur du bois.

Chaque lot de palette destinés à nos clients subi donc ce traitement. À l’issue de celui-ci, les palettes sont marquées avec notre logo NIMP 15 et selon notre code, à savoir FR-NC-15447 HT :

  • « FR » étant le code du pays, dans notre cas, la France
  • « NC » étant le code régional (Nord / Pas-de-Calais)
  • « 15447 » étant le code propre à HDF Emballages
  • « HT » signifie Heat Treatment pour traitement à la chaleur. Le traitement au bromure de méthyle (MB) n’étant plus réglementaire depuis 2010.
Logo NIMP 15

L’ensemble de cette activité se fait sous le contrôle de la DRAAF qui vérifie régulièrement nos process et renouvelle annuellement notre agrément. Nous sommes OK pour 2021 !

Des solutions alternatives ?

Le traitement NIMP 15 est imposé pour les emballages en bois ce qui signifie que les autres emballages ne sont pas soumis à cette contrainte.

Le traitement de nos palette vois n’est pas la seule solution. En effet HDF Emballages peut vous proposer des solutions alternatives, en l’occurrence deux distinctes :

Palettes plastiques

Elles ont beaucoup évolué ces dernières années, les gammes se sont étoffées et le rapport qualité prix présente des avantages non négligeables pour de nombreux flux. Elles sont légères, maniables, exemptes d’échardes, résistantes, de qualité et de poids constants, recyclables… et ne sont pas soumises au traitement NIMP 15 compte-tenu de leur composition (polypropylène et polyéthylène).

Palettes plastiques HDF Emballages

Palettes moulées

Il s’agit de palettes composées de bois aggloméré et de colle. Elles permettent également une manutention facilitée, elles sont très légères et maniables et n’occupent que très peu de place à vide puisqu’elles sont emboîtables l’une dans l’autre.

Nous espérons que cet article répond correctement à vos interrogations et à vos inquiétudes et que d’une manière générale, il vous aura été utile !

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question, nous sommes plus que jamais à votre écoute !